La province de Namur, au coeur de votre quotidien
Apé'Rops : saison 12 (2021-2022)
Rops pas à pas, sur les chemins du poète. Carl Norac, Poète national
Du 19 juin au 07 novembre 2021 Lire la suite ...
Dans les yeux de Van Gogh. L'empreinte des artistes belges sur Vincent van Gogh
23/10/21 - 20/03/22 Lire la suite ...
18/11/1994 - 29/01/1995 : Félicien Rops / Rops et les graveurs namurois

Deux expositions sont présentées à Prague ; l’une uniquement consacrée à l’œuvre de Rops, au couvent Sainte-Agnès-de-Bohème qui abrite l’exposition de la peinture et de la sculpture tchèques du 19e siècle.

L’autre a fait découvrir, à côté de l’œuvre gravé de Rops, 6 de nos graveurs namurois contemporains : Jacqueline Henry, Michel Mineur, Polkasch, Dominique Rappez, Claude Sinte, Georges Weemaels dans les locaux de la délégation de la Communauté Française à Prague.

L’exposition sur Félicien Rops, première l’œuvre de l’artiste à Prague, a souligné ses multiplie facettes trop souvent réduit à un libertin impénitent. Plus de 100 œuvres de l’artiste seront présentées.

Toute sa carrière de graveur, peintre, dessinateur et illustrateur est évoquée. Mais aussi les principaux thèmes qu’il aborde pour traduire ce 19e siècle, à  la fois complexe et foisonnant, dans lequel il voulait exister pleinement : la mort, la souffrance et, bien sûr, la femme. Nous la verrons, tant diabolique qu’érotique mais toujours séductrice, même au quotidien. Le peintre attachant que fut Rops est aussi abordé.

Enfin, un aspect important de l’exposition diffuse la carrière d’illustrateur de Rops.

Ce dernier était très apprécié par l’élite artistique et littéraire de son temps. Les plus grands, Baudelaire, Verlaine, Mallarmé, Barbey d’Aurevelly, Péladan, … firent appel à son génie pour illustrer leurs œuvres. Ce métier avait fait  l’illustrateur le mieux payé de Paris. Octave Mirbeau dans ses « Combats esthétiques » a souligné, plus d’une fois, l’immense talent de Rops dans ce domaine. « Que de fois, dit-il, n’a-t-il (Rops) pas animé de la flamme de sa seule imagination des livres qui ne vivront que parce qu’ils auront eu en tête de leurs pages, un frontispice signé de lui ? ».

https://www.ngprague.cz/en/

Partagez :
Facebook
Twitter